Comment organiser une séance de créativité ?




Featured image for “Comment organiser une séance de créativité ?”
24 mai 2022
 / 
/
/

Pourquoi organiser une séance de créativité ?

Que l’on soit dans l’industrie, l’artisanat, les services, il faut sans cesse innover, inventer, créer afin de se démarquer de la concurrence ou lancer un nouveau business, une nouvelle marque… Et pour trouver de nouvelles idées, il existe de nombreuses techniques dites de créativité, en un mot le brainstorming, qui peut être traduit en remue-méninge. Mais attention une séance de créativité n’est ni une grande récré ni une solution miracle, il lui faut un peu de rigueur, quelques règles et beaucoup de bienveillance !

Les participants

Même si certains animateurs organisent des séances de créativité avec 50 personnes et plus, l’idéal est de constituer un groupe de 6 à 10 personnes. Elles peuvent être directement concernées par le domaine qui sera au centre des recherches (par exemple des techniciens sur un sujet opérationnel) mais il ne faut surtout pas se priver de personnes ne connaissant pas du tout le secteur et qui auront un œil neuf et donc riche en réflexions.

Le lieu pour développer sa créativité

brainstorming

Une simple salle suffit mais lui donner une atmosphère accueillante et en rupture avec le quotidien est une bonne chose afin d’obtenir un « lâcher prise » plus facilement. On peut supprimer les tables et mettre les chaises en rond. Apporter quelques bonbons par exemple est un bon moyen de symboliser le fait que c’est un moment différent de d’habitude !

brainstorming desktop

Il est possible d’organiser ces séances en distanciel. Il sera alors primordial d’instaurer un vrai sentiment d’appartenance au groupe et d’implication. L’animateur devra veiller à l’expression des plus discrets et rythmer la séance par des interrogations : est-ce que quelqu’un ici a un exemple, qui a une idée contraire ?…

Côté outils ils sont nombreux. On peut citer l’incontournable Zoom qui se rapproche d’une séance en présentiel permettant de discuter en audio et vidéo. Miro, une plateforme de tableau blanc collaboratif en ligne ou encore Slack messagerie instantanée.

Avant de commencer !

L’animateur commence par se présenter s’il ne connait pas tout le monde. De la même façon les participants se présentent les uns aux autres. En fonction du nombre et de la provenance des participants, une séance d’ice breaking peut être envisagée (activité ludique qui permet aux participants de « briser la glace », faire connaissance et instaurer un climat convivial).

Il faut rappeler les règles :

  • On s’écoute les uns les autres
  • Il n’y pas de mauvaises idées ou d’idées idiotes
  • Pas de contrainte de budget, faisabilité… (ce filtre arrive plus tard)
  • Pas de censure
  • Respect du timing

Sur ce dernier point il est recommandé de faire des séances courtes (1H maximum) et bien rythmées. Il est toujours possible de faire plusieurs séances si le sujet est dense et complexe.

Définir le sujet en effet une étape cruciale, il faut identifier ce que l’on cherche en étant le plus précis possible.

Exemple : comment rendre plus attractif mon magasin ? Trouver un nom pour un nouveau service…

Idéalement l’animateur aura en-amont défini l’objectif de la séance de créativité, c’est l’une des clés de son succès. « Un problème bien posé est un problème à moitié résolu. » disait le scientifique Henri Poincaré.

Tout est en place pour une séance de créativité au top !

Les différentes techniques de créativité

Avant de se lancer, ne négligez pas la purge. C’est le passage obligé pour éliminer les idées communes et évidentes. Demandez par exemple « A quoi peut servir une brique à trous ? ». Il est à parier que vous allez avoir dans la minute qui suit les 3 réponses suivantes : construire un mur, faire un pique-fleurs, l’utiliser en pot à crayons ! A présent, vous allez pouvoir imaginer tous ensemble d’autres idées originales et pertinentes grâce au brainstorming. Il existe de nombreuses méthodes et d’intitulés différents. Voyons 5 d’entre elles, faciles à comprendre et à mettre en œuvre :

  • La carte mentale
  • La technique de concassage
  • Et si ?
  • Les 5 pourquoi
  • Le scénario catastrophe

La carte mentale, la technique de créativité la plus répandue

carte mentale

Inscrivez au centre d’un paper-board le sujet. Demandez aux participants ce que cela leur inspire et créez des branches vers des grandes idées thématiques. Classez les mots-clés qui découlent dans ces thématiques. Chaque thématique est à reprendre en traçant des sous branches et de nouveaux mots clés. Grande production de mots et de concepts garantie !

La technique de concassage

(La méthode SCAMPER, acronyme anglais pour Substitute, Combine, Adapt, Modify, Put to another use, Eliminate, Reverse effective).

Cette méthode permet d’analyser une situation afin de la modifier, la compléter, l’améliorer.

Elle consiste à se demander ce qu’il se passerait en changeant de perspective :

– substituer un élément par un autre

– combiner plusieurs éléments

– adapter le produit/l’idée dans un nouveau contexte.

– modifier le champ d’action, la durée…

– produire selon d’autres process

– éliminer, simplifier pour gagner en efficacité

– réorganiser différemment

Et si ?

Ludique et sympathique, cette méthode demande toutefois un peu de préparation de la part de l’animateur pour rédiger ses questions commençant par Et si ? Proche d’un portrait chinois, cette méthode permet d’explorer des domaines inattendus. Et si le produit était une couleur, un parfum, une époque, une célébrité, et si ce produit n’existait pas, et s’il était utilisé chez nos concurrents… etc.  N’hésitez pas à mettre à contribution les participants pour des questions auxquelles vous n’auriez-pas pensé !

Les 5 pourquoi

Cette méthode peut être aussi le point de départ pour définir son sujet. Il permet de pousser la réflexion jusqu’au bout. Pourquoi ce nouveau service ? > réponse > pourquoi…. ? > réponse… Après 5 pourquoi (parfois un peu plus, parfois un peu moins), l’objectif ou le sujet devrait être bien défini.

Le scénario catastrophe

Il est souvent plus facile de voir les défauts que les qualités, l’être humain est ainsi fait ! Profitons de cette disposition pour imaginer le pire ! Bien entendu le sujet doit être lui aussi catastrophique. Par exemple : Comment faire pour que mes clients ne viennent plus dans mon magasin. Les réponses décalées, drôles, inattendues voire surréalistes vont fuser : murer la porte, mettre un dragon à l’entrée…! Et pour répondre à la question réelle : comment faire venir mes clients dans mon magasin, il suffira de prendre le contre-pied de chaque réponse.

Clôturer une séance de créativité

On compte souvent 1 heure maximum pour un brainstorming efficace, mais si les signes de fatigues apparaissent il vaut mieux terminer un peu avant.

Après avoir passé en revue la production d’idées et les grands thèmes qui ressortent, n’oubliez pas de remercier tout le monde et assurez-les qu’ils auront un retour de leur production. Idéalement, ils seront informés en avant-première de la concrétisation du projet/nom/concept trouvé grâce à eux.


PARTAGER CE POST

Laisser un commentaire

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.

Il n'y a pas encore de commentaire, lancez-vous !